8 février 2018

RENDEZ-VOUS EN 2018 ... POUR UNE SOIRÉE CINÉMA ET URBANISME AVEC CARTON PLEIN !

Bonjour à toutes et à tous,

En attendant les bons vœux qui arriveront d'ici quelques jours, CARTON PLEIN ne résiste pas à la tentation de vous envoyer
un premier RENDEZ-VOUS à noter dans vos agendas 2018 !

Une soirée ...
                     ... STÉPHANOISE !
                     ... sous le signe de l'URBANISME et du CINÉMA !
                     ... CHALEUREUSE et riche en débat !

Images intégrées 1
////////////////////////// FILMER LA FABRIQUE DE LA VILLE
jeudi 1er mars
à 19h
au cinéma Le Méliès St-François (8 rue de la Valse - Saint-Etienne)

Si de nombreux collectifs, associations ou même habitants s’organisent pour proposer des manières alternatives de faire la ville, d’autres se donnent pour mission de capter, d’enregistrer et de donner à voir par l’écriture filmique, l’émergence de ces actions et leur impact sur notre quotidien.
À l’occasion de la sortie de son dernier film, Carton Plein vous propose de découvrir différentes écritures cinématographiques liées à des projets urbains à Saint-Etienne, Lyon et dans une petite commune ardéchoise, Lanas.
Les trois réalisateurs, chacun à leur manière, ont exploré les différents potentiels ouverts par le cinéma au cœur du processus de transformations de l’espace public. Ils seront présents à l'issu de la séance pour échanger autour de leurs démarches singulières.

///////  Venez découvrir trois films 

Construire Mazagran de Laura Tangre

Place Mazagran, Lyon 7ème. Espace de réflexions et d’actions de Pierre et Lionel, deux hommes qui, face à un projet de réhabilitation, tentent de sauvegarder l’hospitalité et la créativité des lieux. Empêchés dans leurs initiatives par différents obstacles ils se battent pour la sauvegarde de cet îlot de liberté en ville. Le film décrit leur implication sur ce territoire en constante réinvention. L’engagement local des deux hommes se révèle éprouvant, et met à jour l’investissement des individus, leur difficulté à porter une parole publique, à exister dans la ville.

De grands travaux nous attendent de Hadrien Basch, Karolina Błaszyk et Jean Boiron Lajous

Il y a deux ans, l'Enclos, surnom affectif donné à un espace délaissé au centre du village de Lanas en Ardèche, était plein de bambous, inaccessible.
Ouverte à la construction de logements sociaux, une partie de la parcelle reste vacante. Elle retient l'attention des villageois qui, luttant au départ contre le projet de construction, voient dans la création d'un espace public l'opportunité d'une réconciliation.
Pendant deux ans, les habitants, la municipalité, les services techniques et un groupe de paysagistes retroussent leurs manches pour aménager ce terrain ensemble.
Alors que la place se construit, une équipe de réalisateurs propose d'écrire en commun un film de fiction dans lequel il y aurait un chantier..

Le Réveil du viaduc de Vincent Rubin et Carton Plein
À Saint-Etienne, entre les quartiers Jacquard, Carnot et Montaud, un viaduc ferroviaire, ouvrage d’art monumental aussi banal que potentiellement extra-ordinaire, est en passe de se réveiller…
À travers l’expérience d’une programmation urbaine collaborative menée pour le compte des aménageurs, Carton Plein et Vincent Rubin tentent ici de raconter la complexité d’un projet urbain cousu main. Un processus de transformation lent et fragile, dépendant des rencontres avec de multiples acteurs, d’une méthodologie à imaginer pour travailler ensemble, et des intérêts à faire converger pour tenter de construire une ville plus juste et désirable.

/////// La projection sera suivi d'un apéro-discussions.

Cette soirée est organisée avec le soutien de DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

7 décembre 2017

Le Réveil du Viaduc, le film - Work in progress !

L'équipe de Carton Plein est peu visible sur les réseaux sociaux et dans les rues stéphanoises en ce moment et pour cause... Après avoir réalisé un premier récit d'expérience autour du site de la Cartonnerie Saint-Etienne, expérimenter l'espace public, 2010-2016 soutenue par le PUCA en 2016, l'équipe a souhaité réaliser un film pour documenter le réveil du viaduc, l'étude programmatique qu'elle a mené pour le compte de l'EPASE autour du secteur Viaduc de Carnot et de la Cartonnerie.
Partant de ses expérimentations et de ses connexions avec tous les acteurs-partenaires du secteur (qu'elle pratique depuis 6 ans), Carton Plein a préconisé un processus de projet d'aménagement inclusif et collaboratif prenant appui sur toutes les ressources repérées et mobilisées au fil du temps (l'école Vittone, la médiathèque de Carnot, la gare SNCF, les acteurs de la Cartonnerie mais aussi les services techniques de la ville - cadre de vie, espaces verts, voirie, habitat, ...-, les élus).  
L'enjeu est de taille : faire que chaque acteur puisse se projeter, esquisser ensemble le dess(e)in d'un renouveau urbain autour de cet ouvrage d'art dans les 15 prochaines années et partager une vision commune d'un processus-projet à différentes échelles - celle du viaduc et celle des secteurs "habités" par les différentes structures -. Aujourd'hui, le viaduc quelque peu endormi n'attend plus qu'à être enfin réveillé et révélé !!
Se saisissant de cette étude comme d'un projet-support pour expérimenter une autre manière de faire récit et de transmettre sa démarche, Carton Plein réalise avec son complice réalisateur Vincent Rubin de La Louce, un film autour de ce projet. Celui-ci a pour objectif de partager cette expérience d'étude complexe et riche, en racontant le processus avec recul. Une série d'entretiens avec les partenaires nous montre ce qui a germé mais aussi les écueils, pose les questions que cette expérience soulève afin de nourrir à plus large échelle les réflexions sur l’urbanisme collaboratif, auquel nous croyons beaucoup !

 ... Alors, en ce moment, "silence !"   "...on tourne ! " 


Monsieur Pons, chef d'exploitation de la gare de Carnot au sein de la SNCF 
et Vincent Rubin pour la séance d'entretien individuel

On ne vous en dira pas plus (... surprise !) mais vous pouvez déjà noter le rendez-vous de cette soirée de projection thématique autour de Filmer la fabrique alternative de la ville le 
jeudi 1er mars au Méliès Saint François !


20 juin 2017

Avant l'été finalisation de l'étude Réveil du viaduc !


En espérant que les efforts de transmission, de mise en forme, la création d'outils nombreux permettent aux suivants de poursuivre la dynamique ! Toujours difficile de lâcher et de dire "c'est terminé". Laurie Corentine et Agathe finalisent l'ensemble, Agathe notre super Service civique qui restera dans les parages et nous l’espérons continuera à œuvrer pour les transformations stéphanoises !!! Merci Agathe pour ton investissement ++ !
... Une suite tout de même avec un film conçu par Vincent Rubin de La Louce avec l'aide  d'Alissone Perdrix, notre cinéaste présidente ! Balade diffusion sur le site du viaduc + soirée diffusion de film à l'automne ! Des nouvelles bientôt !

11 juin 2017

¡ Lucha Libre : la journée mexicaine !

¡ LUCHA LIBRE !


La Cartonnerie continue à se transformer grâce à la belle énergie de La Laverie !

Avec des photos de Maxime Disy !

★ en continu :
Resto/bar mexicain - Expo photo « Lucha Libre » - Peintures murales - Contes – Projections – Sieste sonore maya – Maquillage et jeux mexicains

★ 14h30 - Atelier cuisine : Guacamole et tortillas
★ 15h30 – Remise des prix du Concours de Piñatas : fabrique ta piñata et ramène-là !
★ 16h - Cassons la Piñata !
★ 16h30 – Lucha Libre : combats de catch mexicain et masqué !
★ 18h30 – Concert de cumbia : La Subienda
★ et jusqu'à la faim... Miam miam : Tacos mexicains !
► Playliste participative * MEX SOME NOISE! *




8 avril 2017

Les mutilations du travail // par La Laverie

 "Les mutilations du travail" sur le site de la Cartonnerie organisé par La Laverie dans le cadre du OFF de la Biennale


Une journée OFF pour des temps d’échanges et de rencontres avec des mutilés du travail, salariés repentis et assistés de tous bords !
de 14h à 21h * La Grande Défaite du Travail *
Arts de rue, jeux, contes, animations, surprises, concerts, à boire et à manger...
à 15h Spectacle * Tripalium * - Cie Marzouk Machine.
Allégorie épique et bouffonesque du travail. Un spectacle festif, à l’humour acide!
Prix libre // facebook : lalaverie.association

Images de Maxime Disy

26 mars 2017

Nouvel espace jardin ouvert à tous et toutes !

Et voici nous y sommes ! Après une semaine - dont deux jours passés sous la pluie, nous sommes venus à bout de ce chantier pour redonner visibilité et qualité à l'espace jardin de la Cartonnerie. Ainsi, une signalétique colorée en volume permet la délimitation visuelle de l'espace jardin, des bacs de compostage collectifs tout neufs sont prêts à être remplis et enfin, la construction de petits éléments spécifiques participeront d'une part à la création d'une biodiversité via un hôtel à insectes, mais aussi à l'autonomie des jardiniers de l'espace grâce à sa boîte à outils !

Un grand bravo et merci à tous les étudiants du lycée Horticole Montravel qui ont participé vivement et joyeusement à ces trois jours, merci à Emmanuelle Guyard et Jean-Sébastien Poncet pour leur engagement complice, à Alex pour la bonne cantine végétarienne, aux habitants et voisins passés qui participeront peut-être demain à la culture du jardin avec l'appui des Incroyables Comestibles et de Compostons collectif !
A partir de maintenant, appel à tous les jardiniers du quartier qui souhaitent cultiver et entretenir le jardin !

21 mars 2017

Chantier de la Cartonnerie - Jour 1

3 jours intensifs autour du jardin de la Cartonnerie nous attendent !

Au programme : la reconstruction des bacs de compostage collectifs côté rue Boisson, la construction d'une boîte à outils, et aussi la création d'une identité visuelle forte des espaces de jardinage partagés, tout cela pour valoriser et encourager les acteurs engagés autour du jardin : Les Incroyables Comestibles 42 et Compostons Collectif !

Ce chantier est entre autres soutenu par l'EPASE puisqu'il s'inscrit dans le projet d'aménagement du viaduc ferroviaire de Carnot. La phase de programmation nommée le "Réveil du Viaduc" est menée en collaboration avec la maitrise d’œuvre urbaine du quartier Jacquard, Territoires Urbains. Il doit faire émerger un processus-projet collaboratif pour transformer le viaduc et ses abords à court/moyen et long termes en s'appuyant sur l'ensemble des dynamiques du secteur (des collectifs jardiniers, des associations culturelles ou de parents d'élèves, des habitants, les institutions comme l'école élémentaire Vittone et la médiathèque) mais aussi en impliquant tous les services municipaux de la ville qui pourraient intervenir à des moments donnés sur le secteur, dans 2, 5, 10, 20 ans et sur des entrées variées : urbanisme, culture, éducation, bâtiment, cadre de vie, voirie, espaces verts etc ...
Ici, sur la Cartonnerie, nous souhaitons clarifier l'espace autour du jardin et imaginer les cadres d'une gestion partagée de cet espace public entre des citoyens à la main verte et les services techniques de la ville qui y interviennent régulièrement pour le nettoyage et l'entretien des espaces verts.


9h - Image 360° de Timothé

Aujourd'hui, 9h tapante, la première équipe du Lycée Horticole Montravel arrive ! Des jeunes, des moins jeunes, des hommes, des femmes en niveau lycée avec une option design ou en formation de valorisation et gestion des déchets seront là toute cette semaine pour construire avec nous !

Un petit café sur la scène-sol de la Cartonnerie où nous présentons le cadre de cet action et deux groupes se forment autour de nos intervenants complices : un qui construira les mobiliers avec Jean-Sébastien Poncet, designer, et l'autre qui travaillera sur la signalétique avec Emmanuelle Guyard, graphiste.
Le temps clément nous permet d’œuvrer in situ et le travail avance à grand pas avec cette équipe motivée et curieuse ! Certains sont missionnés reporter : chaque intervenant est interviewé et permettra au groupe de formaliser une restitution prévue ce vendredi au lycée.
Tout au long de la journée, les questions fusent  : qui gère cet espace ? est-ce que les graffs sont autorisés ici ? comment peut-on s'impliquer dans le jardin ? Certains élèves, voisins de la Cartonnerie, souhaiteraient s'impliquer plus !

Des voisins passent et participent à l'action : peinture, désherbage du jardin, découpage de végétaux pour la constitution du broyat, nettoyage de l'espace public,  transplantation d'un arbre à papillon...
Un joyeux bouillonnement anime le site, pimenté par la présence de nombreux autres usagers qui vaquent à leurs occupations : des jeunes et leur vélo-cross, des étudiantes d'art venues coller leur maquette, un groupe de graffeurs qui réalisent une fresque.

A 16h, la pluie menace au loin, c'est l'heure de plier !
Une photo d'équipe pour clôturer cette première journée de chantier collectif en beauté !